Lorsque nous recherchons un piano à vendre, en parcourant les annonces, nous pouvons rencontrer des descriptions incorrectes des instruments. Parfois, les vendeurs dans le titre de l’annonce proposent un piano à queue, et vendent en fait un piano droit. Pouvons-nous dire que le  piano droit c’est un « petit piano à queue »? Quelle est la différence entre un piano droit et piano à queue? Lequel de ces instruments devriez-vous choisir?

Pour distinguer un piano droit d’un piano à queue, faites tout d’abord attention à la taille et à la forme de l’instrument. Le piano droit a une orientation verticale, il n’est pas aussi large qu’un piano à queue et les cordes sont perpendiculaires au sol. Tandis que le piano à queue est un instrument placé horizontalement, posé sur trois pieds.
 

Quel instrument devrais-je acheter – piano à queue ou piano droit?

Généralement lors du choix d’un piano droit ou d’un piano à queue, les musiciens prennent en compte plusieurs aspects clés – espace disponible, qualité sonore et budget. L’espace que nous pouvons consacrer à l’instrument est l’une des questions les plus importantes. En raison de sa taille, le piano à queue nécessite beaucoup plus d’espace que le piano droit. De plus, compte tenu de la construction, le piano à queue ne doit pas être placé directement contre le mur, mais plutôt exposé au centre de la pièce. Cependant, le piano droit est toujours placé contre le mur et s’intégrera dans un très petit espace.

De plus, les pianos droit et les pianos à queue sont diffèrent par la qualité sonore. Le piano à queue, comme nous l’avons déjà mentionné, se distingue par un son plus fort. Cela est dû à la taille de la table d’harmonie, qui est beaucoup plus grande que celle dans un piano droit. Nous pouvons en outre augmenter la puissance du son en soulevant le couvercles. Ici, cependant, vous devez prendre note que nous écrivons d’un nouveau piano à queue, ou d’un piano à queue plus ancien, mais bien entretenu, restauré et d’une bonne marque. Un ancien piano à queue avec le feutre des marteaux âbimés et avec les cordes rouillées ne sonnera certainement pas mieux qu’un piano droit bien entretenu.

Souvent la question clé est le budget que nous pouvons dépenser pour acheter un instrument. Un piano droit est le meilleur choix pour les jeunes pianistes avec un petit budget et un espace limité. Le piano à queue est un instrument plus cher, considéré comme haut de gamme. C’est également un instrument cible pour les pianistes professionnels et les musiciens de concert. Bien sûr, il peut y avoir des moments où le piano droit aura une plus grande valeur que le piano à queue, par exemple lors de la comparaison d’un nouveau piano droit et d’un piano à queue plus ancien et non rénové.

Si vous souhaitez savoir exactement à quoi faire attention lors de l’achat, veuillez consulter notre article dans lequel nous vous expliquons en détail comment choisir un bon instrument.

J’ai beaucoup d’espace et je rêve d’un piano à queue, mais je n’ai pas assez de budget pour un piano à queue haut de gamme. Que devrais-je faire?

Vous vous demandez probablement si dans ce cas vous êtes « condamné » à acheter un piano droit? Il existe une autre solution: vous pouvez rechercher un piano à queue disponible avec un budget inférieur. S’agit-il de trouver un ancien piano à queue pas cher qui sonnera mal et aura mauvaise apparence, et qui devra être réparé bientôt? Absolument pas!

Les fabricants de pianos ont remarqué le désir d’acheter un piano à queue parmi des personnes très talentueuses et moins riches. Certaines marques ont choisi de fabriquer des lignes supplémentaires de pianos à queue tout en maintenant des normes élevées, mais en réduisant les coûts de production (et souvent aussi en délocalisant des usines).

Un exemple peut-être Steinway & Sons, qui a proposé des lignes de piano pour les débutants et les intermédiaires – Essex et Boston. D’autres entreprises qui ont opté pour une telle solution sont, par exemple, C. Bechstein – ligne W. Hoffmann, ou Seiler.

Si vous n’êtes toujours pas sûr aux quelles offres faire attention – veuillez nous contacter.

Quelle est exactement la différence entre un piano droit et piano à queue? Quelques questions techniques.

Piano à queue

Un piano à queue moderne a généralement 88 touches et une gamme qui commence par la note A2. Dans les pianos à queue de concert, la gamme commence par F2, et dans les pianos à queue beaucoup plus anciens de C1-C5. Fait intéressant, le piano à queue fabriqué par Bösendorfer, le modèle 290 Imperial, a 8 octaves et 97 touches.

Dans un piano à queue, les cordes sont placées horizontalement sur un cadre. En appuyant sur une touche, un marteau frappe les cordes et la dynamique de la frappe leur est transférée. Après la frappe, il rebondit immédiatement sur lui et, selon la force de l’impact, s’arrête à une distance plus ou moins grande des cordes. Cela permet une répétition rapide, c’est-à-dire répéter le même son plusieurs fois à un rythme rapide.

Nous pouvons également distinguer les pianos à queue par leur longueur (mesurée du début du clavier à la fin de la table d’harmonie). Ainsi, les pianos à queue crapaud mesurent de 140 à 160 cm, de 160 à 210 cm- pianos quart de queue, de 210 à 240 cm- pianos demi-queue et les pianos à queue de concert mesurent plus de 240 cm. Le pianos à queue le plus long du monde est un instrument Fazioli d’une longueur de 308 cm. Pour en savoir plus sur chaque type, veuillez consulter notre article « Types de pianos droit et de pianos à queue ».

En règle générale, les pianos à queue possèdent trois pédales qui sont utilisées pour modifier les caractéristiques du son.

Pédale forte – la pédale droite, la plus importante et la plus utilisée. Appuyez sur la pédale droite pour augmenter tous les étouffoirs de l’instrument, de sorte que le son continue lorsque la touche est relâchée. La pédale forte vous permet de tenir les notes souhaitées tout en relâchant vos mains afin de pouvoir jouer les notes suivantes.

Pédale piano – pédale gauche qui change le son en un son plus délicat et silencieux en les étouffant. Appuyer sur la pédale douce déplace toute le mécanique (y compris le clavier) un peu vers la droite, de sorte que les marteaux frappent un plus petit nombre de cordes (2 sur 3).

Pédale Sostenuto – la pédale du milieu, qui se trouve généralement dans les modèles de piano à queue haut de gamme. Cette pédale est rarement utilisée et sert à arrêter étouffer les touches actuellement enfoncées.

Obrazek posiada pusty atrybut alt; plik o nazwie pexels-maria-tyutina-814262.jpg
Piano droit

La popularité du piano droit est tombée dans la seconde moitié du XIXe siècle, lorsque dans les appartements a commencé de manquer d’espace pour les pianos à queue. Les pianos droit étaient non seulement plus abordables, mais aussi plus petits et s’intégraient facilement dans un espace limité.

Comme dans un pianoa à queue, un piano droit utilise les pédales pour changer les caractéristiques du son. La plupart des pianos droit possédant deux pédales, bien que certains instruments plus anciens et les nouveaux pianos droit en aient maintenant trois. La plus utilisé est la pédale forte droite, dont la tâche est d’étendre le son des notes jouées après avoir enlevé les doigts des touches, comme sur un piano à queue.

Cependant, la pédale centrale d’un piano droit a une utilisation complètement différente. Il coupe le son du piano autant que possible. Après l’avoir pressé entre les marteaux et les cordes, une bande de feutre est insérée, ce qui réduit la force du marteau frappant les cordes. Fait intéressant, dans les pianos droit d’avant-guerre, au lieu de la pédale centrale, un bouton a été installé sur le côté du clavier avec le mot moderator. En revanche, l’utilisation de la pédale gauche (piano) dans le piano dorit provoque une légère coupure. Lorsqu’elle est pressée, la poutre d’appui du marteau se déplace vers les cordes, réduisant la distance entre le marteau et la corde.